Recherche

Accueil
Contenu

Femmes inuit, justice et harmonie sociale

L'atelier sur le rôle des femmes dans le secteur de la justice au Nunavik aura lieu à Puvirnituq du 11 au 13 décembre. Nous sommes heureuses de pouvoir compter sur la collaboration et la participation de la Cour itinérante, de CAVAC-Sapummijiit (ARK), des comités de justice (Makivik) et du Corps de police régional Kativik.

La Chaire a obtenu un financement du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH) afin de réaliser le projet Femmes inuit, justice et harmonie sociale. Ce projet porte sur la place et les perspectives des femmes dans le domaine de la justice au Nunavik. Il débutera en juillet 2018 pour une durée de un an.

Si l’on a aujourd’hui une bonne connaissance du fonctionnement de la justice traditionnelle inuit, on connaît très peu le rôle que les femmes jouaient dans le rétablissement de l’harmonie sociale auparavant et celui qu’elles jouent concrètement aujourd’hui. Or, d’après les partenaires potentiels de cette recherche, les femmes inuit occupent de façon majoritaire les postes en lien avec le domaine de la justice au Nunavik, mais souffrent souvent d’un manque de confiance envers leurs savoirs traditionnels et leurs compétences.

Cette recherche se décline selon trois objectifs principaux :

  • connaître la place et le rôle des femmes dans le fonctionnement de la justice traditionnelle et contemporaine au Nunavik ;
  • comprendre les expériences, les perspectives et les défis des femmes inuit dans le fonctionnement de la justice contemporaine au Nunavik ;
  • valoriser le rôle des femmes inuit dans la justice.

Les principales activités de ce projet sont :

  • réalisation d'une bibliographie thématique ;
  • réalisation d'un portrait des femmes au sein du système de justice ;
  • organisation d'un atelier de trois jours à Puvirnituq avec des femmes travaillant dans le domaine de la justice (novembre 2018) ;
  • production d'une vidéo présentant le témoignage de ces femmes, vidéo qui sera principalement utilisée à des fins de formation ;
  • diffusion des connaissances lors de tables ronde et sur le web.

 

Histoire des relations entre les sociétés inuit et les services publics

La Chaire souhaite réaliser une étude concernant l'introduction des différents services publics au Nunavik (police, santé, services, sociaux et protection de la jeunesse), en s'intéressant particulièrement à l'établissement et à l'évolution des relations entre les communautés inuit et les intervenants. Cette étude aura pour objectif de mieux comprendre les rapports actuels et les défis auxquels font face les intervenants tout comme les Inuit en ce qui a trait à l'administration des services. Elle vise également à réfléchir sur les moyens de la réconciliation.

 

 

Perspectives inuit sur la réconciliation

La chaire souhaite documenter les perspectives inuit sur le thème de la réconciliation. Des leaders régionaux ainsi que des membres des communautés seront interrogés afin de dégager une vision générale mais riche de ces perspectives.

Bibliographie sur la réconciliation