Professionnelle

AccueilMembre
M.Lapointe

Mathilde a obtenu son baccalauréat avec mention d’excellence en anthropologie à l’Université de Montréal en 2017. Durant ses études de premier cycle, elle a réalisé un documentaire, Nemushum (2016), qui survole de nombreux thèmes liés à la préservation et à la valorisation des médecines innu et atikamekw. Elle a ensuite réalisé un projet de maîtrise sous la direction de Caroline Hervé (anthropologie, Ulaval) et la codirection de Bernard Roy (sciences infirmières, Ulaval). Son mémoire, intitulé La santé et le bien-être des Inuit vivant à Montréal : perspectives, expériences et ressources en contexte urbain, a été déposé en décembre 2020. Ancré dans une perspective critique et post-coloniale, son travail ethnographique s’intéresse à la manière dont les Inuit vivant à Montréal perçoivent leur santé et leur bien-être, ainsi que leur capacité à les maintenir ou à les rétablir selon les ressources institutionnelles, communautaires et personnelles disponibles en contexte urbain. Son mémoire est contributoire à la recherche Qanuikkat Siqinirmuit?, pour lequel elle assiste Christopher Fletcher et son équipe. Pour réaliser son projet, elle a reçu la bourse de mobilité du CIÉRA (2018-2019) pour son terrain ethnographique de maîtrise, la bourse BESC M du CRSH (2019-2020) et une bourse d’ArcticNet (2019-2020). 

Pendant ses études à la maîtrise, Mathilde a été auxiliaire de recherche pour la Chaire de recherche sur les relations avec les sociétés inuit. Elle a travaillé sur les projets Femmes inuit, justice et harmonie socialeRelations des services de police avec les Inuit - Analyse des pratiques et des politiques au Nunavik, et Analyse et renforcement des liens familiaux contemporains chez les Inuit du Nunavik par les sciences sociales.